Assises de la Jeunesse “M’impegnu pè l’avvene, è tu ?”

Assises de la Jeunesse “M’impegnu pè l’avvene, è tu ?”

Rédigé le 14/11/2019

Le 14 novembre à l’Università di Corsica

Le Président du Conseil exécutif de Corse et la Conseillère exécutive déléguée à la jeunesse, Lauda Guidicelli, ont ouvert les Assises de la Jeunesse jeudi 14 novembre à 10h00, à l’Università di Corsica, à Corti.
 
Cet événement s’adresse principalement à tous les jeunes entre 11 et 30 ans qui sont invités à co-construire la politique jeunesse de la Collectivité de Corse.
 
Cette première édition des Assises de la Jeunesse s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du « Pattu per a Ghjuventù » voté par l’Assemblée de Corse en avril 2018.
 
Les principaux objectifs sont de favoriser l'engagement citoyen des jeunes en leur donnant la possibilité de faire entendre leur voix, de mieux les informer sur les dispositifs existants et de dégager des pistes de travail innovantes pour les actions à mettre en place à l’avenir.

U Pattu per a Ghjuventù

Depuis la Loi du 22 janvier 2002 relative à la Corse (article L 4424-8 CGCT), la Collectivité de Corse est compétente pour mener des actions dans les domaines de l’éducation populaire et de l’information jeunesse mais a également comme principaux objectifs de susciter, d’encourager et de soutenir des projets et des actions qui permettent aux jeunes :
-  de réaliser leurs aspirations d’épanouissement personnel et d’engagement social ;
- de participer plus activement à la vie locale et à la construction d’un espace social européen.
 
Lancé officiellement le 27/04/2018 avec l’adoption de sa feuille de route par l’Assemblée de Corse, le Pattu per a Ghjuventù constitue la nouvelle définition de la politique jeunesse de la Collectivité de Corse, une politique transversale, ambitieuse et innovante.
 
Le Pattu per a Ghjuventù est co-construit avec tous les acteurs du territoire et surtout avec et pour les jeunes, représentant la richesse et l’avenir de la Corse.
Il permet à la fois d’accompagner les jeunes Corses dans l’affirmation de ce qu’ils sont et veulent devenir et de favoriser leur mobilisation et implication citoyennes.
 
Cinq priorités ont été identifiées :
1. recenser l’existant ;
2. donner la parole aux jeunes : « Avà tocc’à tè o Ghjuventù » ;
3. aider chaque jeune à construire son parcours éducatif et professionnel ;
4. créer un cadre favorable à l’épanouissement et au bien-être de chaque jeune ;
5. favoriser l’engagement citoyen.
 
Le Pattu per a Ghjuventù marque un tournant dans l’approche la Collectivité de Corse de la jeunesse corse, de ses aspirations, de ses problématiques, et de sa place dans la construction de la société insulaire. Sa définition et sa mise en œuvre participent de la volonté clairement affichée de s’engager en faveur des 15-30 ans. Cet outil permet d’accompagner les jeunes corses dans l’affirmation de ce qu’ils sont et veulent devenir, en même temps qu’un appel et une incitation à leur mobilisation et implication citoyennes.
 
Ce pacte se décline autour de 5 priorités :
 
Priorité 1 : recenser l’existant.
Un état des lieux de l’ensemble des actions menées sur le territoire en faveur de la jeunesse sera réalisé afin de poser les bases d’un diagnostic à partager.
Le recensement a deux objectifs principaux :
• connaître et rendre lisible l’ensemble des actions menées,
• évaluer l’efficacité des actions et les réadapter en fonction des carences et des besoins identifiés.
 
Priorité 2 : donner la parole aux jeunes « Avà tocc’à tè, o Ghjuventù ! »
Plusieurs actions sont prévues, certaines déjà initiées, afin d’atteindre cet objectif :
1. la Collectivité de Corse a lancé fin 2017 une grande consultation publique en direction des jeunes âgées de 16 à 25 ans ;
2. implication des institutions et structures existantes de la jeunesse : l’Assemblea di a Ghjuventù, les différentes instances et structures regroupant des jeunes ;
3. organisation de « Caffè Citatini » avec pour objectif de faire émerger les axes stratégiques d’une politique de jeunesse répondant véritablement aux attentes des jeunes ;
4. organisation « d’Assises de la Jeunesse ».
 
Priorité 3 : aider chaque jeune à construire son parcours éducatif et professionnel
L’enjeu est de permettre à tous les jeunes de construire un parcours vers l’autonomie et un emploi durable.
À l’aide du panel de dispositifs existants, telles que les actions menées en partenariat avec les missions locales sur l’ensemble du territoire, il s’agit de prévoir des mesures ciblant particulièrement les jeunes désengagés :
- prévenir le décrochage scolaire et favoriser la création de nouveaux modèles ;
- accompagner le jeune dans ses démarches, créer des repères et simplifier l’information ;
- rapprocher les jeunes et le monde de l’entreprise.
 
Priorité 4 : créer un cadre favorable à l’épanouissement et au bien-être des jeunes
Les différents objectifs se déclinent de la façon suivante :
- développer les actions de prévention de la santé ;
- ériger la lutte contre la violence routière et la consommation de drogues licites et illicites en priorité absolue ;
- renforcer les actions de prévention contre toutes les formes de discriminations, y compris sexuelles ;
- faciliter l’accès des jeunes à un logement notamment pour les étudiants et les jeunes ménages ;
- renforcer l’accès à la langue corse, au plurilinguisme, à la culture et à la création ;
- lever les freins à la mobilité territoriale au plan interne ;
- susciter l’intérêt pour l’ouverture sur le monde et faciliter la mobilité internationale ;
- généraliser l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication.
 
Priorité 5 : favoriser l’engagement citoyen
Soutenir et encourager l’engagement des jeunes afin qu’ils trouvent leur place dans la société.
La politique de la CdC s’appuie sur ce que les femmes et les hommes sont collectivement, sur leurs valeurs de solidarité, de partage, d’attachement à cette terre, à leur langue et leur culture, qui les constituent et les identifient. Dans ce cadre, le Pattu per a Ghjuventù s’inscrit sur la dialectique des droits et des devoirs. Il pourra informer la jeunesse corse sur ses droits, des droits civiques et politiques, économiques, sociaux et culturels et sur ses devoirs qu’il lui appartient d’assumer. Enfin, il permettra de développer et accompagner les initiatives citoyennes des jeunes en privilégiant les démarches de responsabilisation.
Cette politique en faveur des jeunes s’appuie sur une organisation interne adaptée et la mise en place de deux instances territoriales. Deux instances consultatives donnent la parole aux Jeunes : l’Assemblea di a Ghjuventù et le comité citoyen « A Parolla di a Ghjuventù ».

Les Assises de la Jeunesse

Les Assises de la Jeunesse s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du Pattu per a Ghjuventù.
 
Représentant un enjeu majeur pour la co-construction de la politique jeunesse, les Assises de la jeunesse ont pour objectifs de :
  • renforcer les liens avec les jeunes ;
  • favoriser l'engagement citoyen, donner une nouvelle occasion aux jeunes de faire entendre leur voix ;
  • mieux informer les jeunes sur les dispositifs ;
  • présenter, partager, le diagnostic jeunesse ;
  • obtenir des idées innovantes pour définir les actions à mettre en place ;
  • fédérer tous les acteurs jeunesse et asseoir le rôle de Chef de filât pour coordonner l’action jeunesse.
 Cet événement était ouvert à tous les jeunes entre 11 et 30 ans et s’adressaient également à tous les acteurs jeunesse.
 
La gratuité du train a été négociée avec les CFC pour les participants.
 
Afin de concevoir un événement au plus près des attentes de la jeunesse insulaire, 30 jeunes issus de l’Assemblea di a Giuventù et de Parolla di a Ghjuventù font partie intégrante de l’organisation. Ils se partagent les rôles de « facilitateurs », « chargés de com », « chargés d’évaluation ».

Le programme des Assises de la Jeunesse

10h00 : accueil des participants
10h30- 11h15 : ouverture des Assises de la Jeunesse par le Président de l’Università di Corsica, le représentant de Parolla di a Ghjuventù, le représentant de l’Assemblea di a Giuventù, Lauda Guidicelli, Conseillère exécutive de Corse déléguée à la Jeunesse, le Président du Conseil exécutif de Corse
11h15 -12h00 : présentation du diagnostic Jeunesse
12h00 - 13h30 : pause déjeuner
13h30 - 15h30 : ateliers thématiques collaboratifs
16h00 - 17h00 : restitutions des travaux en plénière par les Jeunes
17h00 - 17h30 : conclusion des Assises par le Président du Conseil exécutif de Corse et Lauda Guidicelli, Conseillère exécutive de Corse déléguée à la Jeunesse
17h30 : moment de convivialité.

Le diagnostic Jeunesse

Etape préalable à tout projet, la réalisation d’un diagnostic était fondamentale pour évaluer l’offre existante, les attentes et enjeux de la jeunesse.  Un état des lieux a été initié en 2017 autour de différentes actions et consultations :
  • recensement des données de cadrage, d’informations statistiques existantes (INSEE, DRJSCS, …) ;
  • réalisation d’une enquête sur les besoins des jeunes de 16 à 25 ans en 2018, (plus de 1300 questionnaires ont été recueillis) ;
  • mise en place de réunions internes, transversales, avec les différents services de la Collectivité de Corse afin de recenser les dispositifs jeunesse existants ;
  • implication des institutions et structures jeunesse (recueil des dispositifs des missions locales, entretien ARML, CSJC, rectorat, Pôle emploi…) ;
  • concertation des jeunes de 16 à 30 ans sous la forme de « caffè citatini », sur 5 territoires insulaires en 2018 ;
  • consultation des 11/15 ans en 2019 (en partenariat avec le Rectorat) ;
  • organisation de 3 focus group de jeunes en 2019 sur des territoires à enjeux non consultés en 2018.
 
Un rapport « intermédiaire » de diagnostic a été finalisé en juin 2019. Le document représente un état des lieux exhaustif et une vision globale des problématiques rencontrées par les jeunes en Corse. Il a été présenté le 2 juillet en Conseil exécutif de Corse et sera dévoilé aux jeunes et acteurs du territoire lors des Assises de la jeunesse.

Les 7 Ateliers thématiques, créatifs et participatifs

Dans le cadre de travaux du « Pattu per a Ghjuventù » et au regard des enjeux posés par le diagnostic réalisé par le bureau d’études MSC, 7 thématiques ont été déterminées par les services de la Collectivité de Corse en collaboration avec l'Assemblea di a Ghjuventù et le comité Parolla di a Ghjuventù.
 
Les ateliers créatifs et participatifs seront animés par des facilitateurs en présence d’experts de la Collectivité de Corse.
  • Mobilité : comment mieux assurer la desserte du rural ?
  • Santé : comment faciliter l’accès aux soins dans le rural ?
  • Logement : comment favoriser l’accès des jeunes à la location et/ou la propriété ?
  • Emploi : comment mieux informer les jeunes sur les dispositifs favorisant l’accès à l’emploi et à l’alternance, dans les cadres éducatifs et professionnels ?
  • Education : comment mieux intégrer la langue corse, la culture et l’histoire de Corse aux programmes scolaires ?
  • Culture, sport, patrimoine : comment faciliter l’accès à la culture, au sport et au patrimoine ?
  • Environnement : comment sensibiliser les Jeunes à l’impact environnemental ?

La présentation du diagnostique

Les vidéos des jeunes