"Dantissimu !" Une programmation événement à l'occasion des 700 ans de la mort de Dante

"Dantissimu !" Une programmation événement à l'occasion des 700 ans de la mort de Dante

Publié le 06/09/2021

Mostre, cuncerti, cunferenze, scontri, spettaculi, attelli... Un prugramma culturale in giru à Dante Alighieri è a so opera per rende umagiu à l’autore è celebrà u 700u anniversariu di a so morte. In cullaburazione cù a Cità di Firenze.


> Lire l'édito de Gilles Simeoni et Pierre Savelli
> Lire la note d'information


Prugramma

De septembre à décembre 2021, la Collectivité de Corse, la Ville de Bastia, la Ville de Florence et leurs partenaires proposent une programmation riche et éclectique à Bastia, Corti et Aiacciu. Plus d'une trentaine de rendez-vous pour tous les publics sont au programme.

Mostre
Spettaculi - scontri - cunferenze
Cullocchiu interdisciplinariu

En raison de la situation sanitaire, les rendez-vous de "Dantissimu !" se déroulent sur réservation et nécessitent le pass sanitaire.
 

Télécharger le programme complet Télécharger le programme complet


Organisateurs et partenaires

 La programmation "Dantissimu !" est proposée par la Collectivité de Corse et la Ville de Bastia, en collaboration avec la Ville de Florence.

En partenariat avec :

Dante Alighieri de Bastia
Créée en 1889 à Rome, la Société Dante Alighieri a pour but essentiel la diffusion de la langue et de la culture italiennes. En effet, à la fin du XIXe siècle, l’émigration italienne vers de nombreux pays étrangers, a considérablement augmenté. Cavour, premier ministre de cette jeune Italie unifiée , a compris l’importance, pour ces compatriotes éloignés et leur descendance, de conserver un lien avec leur pays d’origine, essentiellement  à travers la langue et la culture. D’où la création, dans de nombreux pays, de Comités Dante Alighieri, qui depuis se sont considérablement multipliés À Bastia, siège d’un consulat d’Italie, Le Comité Dante a été créé en 1933 par Guido Colucci, graveur et poète italien. Depuis cette date la Dante y est toujours présente et fait incontestablement partie du paysage culturel, avec de multiples activités, toujours fidèle à sa mission première : diffusion de la langue et de la culture italienne dans toute sa diversité, et en l’élargissant  au monde d’aujourd’hui.
www.dantecorse.com


Musanostra
Musanostra est une association fondée par Marie-France Bereni Canazzi en 2008.
Sa mission première est de diffuser et de promouvoir la littérature, les sciences humaines, les spectacles vivants, les arts, dans toute la Corse.
L’association organise plusieurs types d’événements :
Des cafés littéraires permettant aux lecteurs de débattre des oeuvres qu’ils aiment sans restriction de genre littéraire.
Des conférences – débat dont le but est d’ouvrir la réflexion autour d’une grande notion de la littérature ou du domaine des idées.
Des festivals.
www.musanostra.com/

                                                                                       
           Projet CALLIOPE (UNIVERSITE DE CORSE) 
                                                         Le Projet CPER CALLIOPE, Renaissance des traditions poétiques méditerranéennes dans le chant corse, porté par le laboratoire LISA et soutenu par la Collectivité de Corse, est une émanation de la Chaire Esprit Méditerranéen Paul Valéry (UMR CNRS LISA/FONDATION DE L’UNIVERSITE). En associant recherche et création, CALLIOPE contribue à l’enrichissement du patrimoine culturel de la Corse par des rencontres interdisciplinaires et des réalisations artistiques qui articulent traditions savantes et populaires. CALLIOPE a produit le disque Dante in paghjella, interprété par l’ensemble polyphonique A Ricuccata et diffusé gratuitement depuis le 25 mars 2021 dans les réseaux éducatifs et culturels. En concert Dante in paghjella sera interprété pendant le colloque Dante, la poésie et la musique en Corse, et en tournée dans le cadre des commémorations DANTE 700 ANNI : à Pise le 17 septembre, à Figarella le 19 septembre, à l’Institut Français de Florence le 8 octobre et à Paris, Sainte-Chapelle, le 17 octobre. La tournée se poursuivra au cours de l’année 2022 en Italie et ailleurs.
https://calliope.universita.corsica

Edito

Alighieri, poète, écrivain, mais également homme politique florentin, est mort le 14 septembre 1321, nous laissant en héritage une oeuvre mythique, La Divine Comédie.

Considéré comme le père de la langue italienne, son influence en Corse est ancienne et multiple. L’imaginaire Dantesque n’a cessé d’infuser notre culture, des chants du Purgatoire accompagnant les transhumances à l’art contemporain.

En cette année 2021, le 700e anniversaire de la mort de Dante Alighieri est commémoré partout dans le monde.

Le projet « Dantissimu ! », proposé par la Collectivité de Corse et la ville de Bastia, en étroite collaboration avec les acteurs du monde culturel de l’île, est l’occasion pour la Corse de célébrer la mémoire de cet illustre penseur et artiste, autour des liens historiques, culturels et économiques qui nous unissent à la Toscane.

Ces liens forts ont naturellement conduit la Collectivité de Corse, la Ville de Bastia et la Ville de Florence à créer un partenariat autour de l’événement. Un projet qui sera sans aucun doute la première pierre d’une collaboration beaucoup plus large.

Ce partenariat s’illustrera avec l’évènement Dante 700, une exposition itinérante du photographe Massimo Sestini, organisée par la Ville de Florence et qui s’installera au Centre culturel Una Volta à partir du 25 octobre.

« Dantissimu ! » est un geste fort pour souligner de manière fervente que la culture est au centre de notre vision politique commune dans la construction européenne et méditerranéenne que nous souhaitons, une construction qui s’appuie naturellement sur le lien  indéfectible qui nous unit à la Terra ferma, l’Italie.

A travers l’ensemble des manifestations organisées, les visiteurs sont invités à explorer la réalité historique et scientifique du personnage, au travers notamment de son oeuvre la Divine Comédie. De nombreuses propositions artistiques inviteront également à explorer les dimensions littéraires, poétiques, linguistiques, mystiques, mythiques, symboliques, théologiques, politiques et plastiques de son oeuvre et de son destin.

Car réactiver les savoirs induits et populaires autour du personnage et de son oeuvre est fondamental pour les jeunes générations : Dante continue, aujourd’hui encore, à infuser les cultures populaires et les nouvelles formes d’art, de la musique actuelle jusqu’au cinéma et aux séries télévisées.

La richesse et la variété de la programmation nous laisse augurer une adhésion et un succès à la hauteur de la qualité des intervenants, contributeurs et acteurs que nous tenons à remercier très chaleureusement.

À ritruvacci in Bastia, Corti, Aiacciu è in a Corsica sana pè scopre stu prugramma meravigliosu è rende inseme un bell’umagiu à Dante Alighieri !

Gilles Simeoni
Presidente di u Cunsigliu esecutivu di Corsica

Pierre Savelli
Merre di Bastia

Mostre

Sin’à u 16 d’ottobre (Casa di e Scenze - Bastia)
"Dante, témoin éclairé de la Science au Moyen-Âge"
Du 1er juin au 16 octobre 2021, l’exposition temporaire sur Dante, témoin éclairé de la Science au Moyen Âge s’installe dans le bâtiment d’a Casa di e Scenze. Elle offre l’occasion de découvrir la conception de l’Astronomie au travers de courtes expériences, mais aussi d’autres théories scientifiques de l’époque du Moyen Âge. Tout au long de cette exposition temporaire, les visiteurs découvrent ainsi qui est Dante et quels ont été ses travaux. Par des photos, des vidéos, des enregistrements audios et des textes  explicatifs, ils en apprennent un peu plus sur la vie de cette figure majeure du Moyen Âge. Des explications sont notamment données  sur son rôle dans la société de l’époque et ses oeuvres, mais aussi sur ses idées sur la création de l’univers ou ses expériences sur les tâches lunaires.
Infos et modalités sur http://casadiescenze.bastia.corsica

Da u 10 à u 30 di settembre (Centru culturale Alb’Oru - Bastia)
"Paesaggi Italici nella Divina Commedia" - Vittorio Alinari
L‘ouvrage « Paesaggi Italici nella Divina Commedia » publié à Florence en 1921 représente la production la plus emblématique du célèbre studio Fratelli Alinari dédié à l’oeuvre de Dante Alighieri. Ces collotypies contextualisent les lieux et les paysages cités dans le chef d’oeuvre dantesque, proposant ainsi une sorte de pèlerinage visuel permettant au spectateur de se représenter les scènes où évoluent les personnages de la Divina Commedia. Les photographies, à l’origine en noir et blanc, prises entre 1917 et 1921 proposent une vision singulière du paysage italien provoquée par des tons intimistes aux effets pictorialistes renforcés par la technique du virage couleur que proposent les collotypies.
Pour cette grande fresque, Vittorio Alinari s’est entouré des photographes pictorialistes italiens les plus en vogue : C. Bertelli, A. Boattini, T. Battigelli, I. Brilla, l. Pachò, Dr l. Pampaloni, A. Sani, G. Scarabello, V. Sella. Ce projet éditorial a été réalisé en 1921 par « Giorgio et Piero Alinari Editori » pour célébrer le 700e anniversaire de la mort du grand poète.
Centre Méditerranéen de la Photographie. Vernissage : u 14 di settembre - 18h30


Da u 13 à u 18 di settembre (Bibbiuteca patrimuniale Tommaso Prelà)
Exposition des différentes éditions de la Divine Comédie appartenant à la Bibliothèque patrimoniale et focus sur l’ouvrage trésor de la Bibliothèque : l’incunable de 1491. Exposition sur bâches des principales planches de l’incunable de la Divine Comédie datant de  1491 et travail pédagogique à destination des collèges et lycées.

Da u 29 di settembre à u 17 di dicembre (Centru culturale Alb’Oru - Bastia)
"Pia dè Tolomei, héroïne dantesque et intemporelle"
Présentation du Portrait de Pia dè Tolomei de Capparoni Silverio (1831-1907) appartenant au Musée de Bastia.
Pia dè Tolomei est un personnage du Chant V du Purgatoire. Dans ce passage, Dante raconte sa rencontre imaginaire avec les esprits  de ceux qui ont connu une mort violente. Parmi ces derniers, Pia Tolomei de Sienne, épouse de Nello, seigneur du château de la  Pietra dans la Maremme, qui soupçonnée d’adultère a été précipitée dans le vide sur ordre de son mari.
La composition de l’oeuvre de Silverio Capparoni (1831-1907) présente la tragique héroïne selon les codes de la peinture romantique à laquelle l’artiste a été formé. Témoignant de l’attachement vivace des élites bastiaises à la culture italienne, cette oeuvre du peintre italien se trouvait dans les appartements Pierangeli situés dans le palais Roncayolo. Si cet extrait du Purgatoire a inspiré un artiste romain à la fin du XIXe siècle, illustrant la puissance créatrice de l’oeuvre de Dante, il démontre également l’intemporalité de celle-ci, en faisant notamment écho aux récents questionnements sociétaux liés au féminicide.


Da u 25 d’ottobre à u 3 di dicembre (Centru culturale UNA VOLTA - Bastia)
"Dante 700"
L’exposition « Dante 700 » nous conduit à la découverte des « signes » tangibles et  immatériels de l’héritage de Dante, nous racontant la présence du Poète suprême dans notre vie quotidienne, dans notre culture, dans les rues de nos villes. Une histoire photographique, qui est aussi un voyage : de Florence, berceau de Dante, à Ravenne, où ses restes sont conservés, en passant par la source de l’Arno sur le Monte Falterona. Mais aussi Venise, Rome, Vérone et Poppi. En plus des plans de Massimo Sestini, l’exposition présente un chef-d’oeuvre de la Renaissance : un portail en bois, provenant du musée du Palazzo Vecchio, construit en 1480 par Giuliano da Maiano et Francesco di Giovanni dit Francione, basé sur un dessin de Sandro Botticelli. Les incrustations représentent Dante en pleine longueur. 
En partenariat avec la Ville de Florence. Vernissage : U 25 d’ottobre - 18h30


Da u 16 di nuvembre à u 31 di dicembre (L’Arsenale - Citadelle - Bastion Nord)
Dante Alighieri par Mario Sepulcre
"Pourquoi un artiste du XXIe siècle s’intéresse-t-il à Dante Alighieri disparu il y 700 ans ? Que peut nous apporter aujourd’hui la mémoire d’un poète qui a payé son engagement d’un éternel exil ? Dante représente pour moi un précurseur de la renaissance primitive ; il n’est pas étonnant qu’il ait pu croiser le chemin du jeune Giotto. Son engagement politique dans la merveilleuse cité de Florence en fait un héros de la morale latine. Il est pour moi le symbole de l’intégrité, de la pureté des sentiments  amoureux ou tout simplement humains. Son regard critique acerbe et lucide sur les  travers humains nous montre la voie de la  mission de l’art, à savoir révéler la transcendance et guider l’humanité vers les sommets de l’esprit et du coeur.
Dans cette exposition, j’ai choisi de représenter le poète dans une attitude d’isolement, de repli, de méditation sur le monde et en même temps d’exil du monde.
Comment ne pas m’identifier également à un symbole de fidélité, moi qui ai fait le choix il y a 40 ans d’une figuration esthétique héritée de la renaissance occidentale ; et qui ait dû subir les railleries et les invectives du culturellement correct au pouvoir".

« Le thème de Dante me poursuit depuis des décennies et peut-être est-il tout  simplement un phare de lumière dans nos nuits éternelles. Je présente une vingtaine d’oeuvres, des huiles sur bois ou sur toile, échelonnées sur plusieurs années. »
- Mario Sepulcre.
 

Spettaculi - Scontri - Cunferenze

Tutt’u mese di settembre in Bastia
Projet pédagogique / TeatrEuropa
La compagnie TeatrEuropa propose un projet théâtral et multimédia pour tout public. Cette proposition sera destinée aux scolaires, le spectacle sera joué dans les écoles et adapté à chaque niveau (du CM2 jusqu’en Terminale).


Cunferenza // Marti u 7 di settembre - 18h (Auditorium du Musée de Bastia)
"Dante per immagini" par Lucia Battaglia Ricci, Universitaire italienne, spécialiste de la littérature médiévale italienne (particulièrement Dante et Boccace).
Lucia Battaglia Ricci présentera son magnifique ouvrage "Dante per immagini" qui recueille toute l’iconographie connue de Dante et de son oeuvre, depuis les miniatures du XVe siècle jusqu’aux bandes dessinées du XXIe siècle.
En partenariat avec la Société Dante Alighieri

Viaghjandu // Venneri u 10 di settembre - 17h30 (Piazza Vincetti)
Viaghjandu incù Dante in Bastia. Visite patrimoniale dans Bastia à la découverte de Dante.


Spettaculu // Sabbatu l’11 di settembre - 20h30 (Teatru di Bastia)
Lecture musicale : Ange Leccia, A Filetta, Jean-Philippe Toussaint
La Divine comédie et son Enfer, chef-d’oeuvre de la littérature mondiale du XIVe siècle, est encore de nos jours un réservoir puissant qui semble parfois décrire par anticipation l’inimaginable horreur moderne.
Lors de la soirée, Jean-Philippe Toussaint lira des extraits de sa traduction des premiers chants de L’Enfer et incarnera sur scène le personnage de Dante, tandis que Jean-Claude Acquaviva lui donnera la réplique en interprétant le personnage du poète Virgile, qui guide Dante dans son voyage initiatique.
Le spectacle se présentera sous la forme d’une lecture musicale, ponctuée de chants du groupe A Filetta et accompagnée d’un choix d’images vidéo sélectionnées et montées par Ange Leccia. La soirée réunira la littérature, les arts plastiques et la musique pour une représentation publique exceptionnelle au  théâtre de Bastia : quand un écrivain et des artistes contemporains s’emparent de
l’oeuvre intemporelle de Dante pour rendre hommage à une création immortelle de notre culture universelle.
En partenariat avec Musanostra
Infos et billetterie sur www.bastia.corsica


Cunferenza // Luni u 13 di settembre - 18h (Bibbiuteca patrimuniale Tommaso Prelà)
Hommage aux Dantologues Paul et Toussaint Renucci par Philippe Peretti, adjoint au maire de Bastia délégué au patrimoine
La création d'une langue supra nationale par Annalisa Nesi, professeure, membre de l’Académie de la Crusca, spécialiste en linguistique et membre honoraire de l’Université de Sienne.
Elle évoquera la grande nouveauté de Dante : "la création d’une langue supra nationale à partir du choix sélectif de ce qu’il y a de meilleur dans les différents parlers italiques".

Concerts // Settembre - Nuvembre
Dante in paghjella
L’ensemble polyphonique A Ricuccata sera en tournée à Paris (Maison des Cultures du Monde, Institut Culturel Italien) et en Italie (Pise, Florence, Rome)
Infos sur : http://www.aricuccata.fr


Cunferenza // Marti u 14 di settembre - 18h (Bibbiuteca patrimuniale Tommaso Prelà)
"Dante, la giustizia è le donne" par Francesco Bruni, professeur honoraire à l’Université de Venise, grand Dantista


Cunferenza // Mercuri u 15 di settembre - 18h (Bibbiuteca patrimuniale Tommaso Prelà)
"Dante, l’esprit pèlerin" par Didier Ottaviani, enseignant à l’Ecole normale supérieure de Lyon


Mercuri u 15 di settembre - 17h30 (Mairie du marché - Bastia, jardinet)
Sortie de la Revue Musanostra dédiée à Dante


Cunferenza // Ghjovi u 16 di settembre - 18h (Bibbiuteca patrimuniale Tommaso Prelà)
"Le Voyage, le Temps, le Symbole : Dante, poète de la transition" par François Piazza, professeur agrégé d’italien et ancien élève de l’ENS de Saint-Cloud.


Scontri musicali // Vennari u 17 di settembre - 18h (Bibbiuteca patrimuniale Tommaso Prelà)
"Images et musique dans l’oeuvre de Dante" avec Georges De Zerbi, musicologue
Il présentera un morceau inédit d’une  symphonie composée par Frantz Liszt sur Dante, "Dante Symphonie 1857".
"Les mots et les images jouent la comédie" par Isabelle Manzi


Cunferenza // Marti u 21 di settembre - 18h (Auditorium du Musée de Bastia)
Présentation du rarissime incunable de la Divine Comédie datant de 1491 par Michèle Chailley Pompéi
Une propriété de la Bibliothèque Patrimoniale Tommaso Prelà.


Cunferenza // Sabbatu u 24 di settembre - 18h (Mediateca Barberine Duriani - Alb’Oru)
L’oeuvre de Delacroix, "La Barque de Dante" commentée par Janine Vittori
En partenariat avec Scopr’Arte et Musanostra


Performance musicale, dansée et audiovisuelle // Luni u 27 di settembre - 18h30 (Parvis San Roccu - Rue Napoléon)
"Le Visage de la Comédie"
Chorégraphe, danseuse, vidéaste, Ghislaine Avan travaille depuis 2006 au sein de la  Compagnie Tempo Cantabile, à la création d’une oeuvre transmédia d’après la Divine Comédie de Dante, dans les domaines de l’Art Vivant et de l’Audiovisuel.
Inspirée du poème de Dante, Ghislaine a en cours de création un ensemble chorégraphique de 10 pièces intitulé Seuil, et réalise une élégie audiovisuelle : "Le LA du Monde" composée d’images qu’elle filme dans le monde entier, et qui à ce jour rassemblent 2000 personnes de 70 nationalités lisant chacun dans sa langue, un extrait du poème de Dante.
À l’occasion de la célébration des 700 ans de la mort de Dante au mois de septembre, Ghislaine invite la harpiste Hélène Breschand et la  danseuse contemporaine Scarlet, pour une performance musicale, dansée et audiovisuelle avec la présentation du film pluriel "Le Visage de la Comédie".


Performance audiovisuelle //
Marti u 28 di settembre - 20h30 (Théâtre - Bastia) : Chants 1 à 6
Vennari u 1u d’ottobre - 18h (Sinemà l’Alba - Corti) : Chants 22 à 27
Sabbatu u 2 d’ottobre - 18h (Mediateca di E Canne - Aiacciu) : Chants 28 à 33
"Lectura Dantis : Le LA du monde", élégie audiovisuelle de Ghislaine Avan
Diffusion sur grands écrans de l’enregistrement de lecteurs lisant la Comédie en plusieurs  langues dans divers lieux du monde. Bastia : projection de la première partie de l’Enfer animé par Orlando Forioso (lectures du texte italien) et par Taghi Akhbari et Francis Biggi (improvisations musicales).


Cuncertu // Mercuri u 29 di settembre - 20h30 (Bastia - Théâtre)
Ghjovi u 30 di settembre - 18h (Spaziu universitariu Natale Luciani - Corti)
"Dante in Musica"
Concert spécialement conçu pour l’événement en deux parties étroitement articulées, qui mettent en résonance des musiques vocales et instrumentales du Moyen Âge méditerranéen avec le poème de Dante chanté dans sa langue, a capella, sur le mode des polyphonies corses traditionnelles.
L’umana semenza, musiques anciennes interprétées par le Convivio Ensemble, direction Francis Biggi. Dante in paghjella, interprétation par l’ensemble A Ricuccata d’extraits de la Comédie en versi corsi, adaptation et direction François Berlinghi, production Calliope (Université de Corse/CdC).


Table ronde // Sabbatu u 2 d’ottobre - 16h (Mediateca Barberine Duriani - Alb’Oru)
"Dante et sa postérité" : pourquoi Dante interroge-t-il encore notre imaginaire ?


Cunferenza // Luni u 4 d’ottobre - 18h (Amphithéâtre de l’IRA de Bastia)
"Le Paradis imparfait" par Riccardo Bruscaglia
Riccardo Bruscaglia est un universitaire florentin, spécialiste de la littérature italienne et de Dante, auteur d’une traduction de la Divina Commedia.
En partenariat avec la Société Dante Alighieri


Table ronde // Marti u 5 d’ottobre - 18h (Mediateca Centru Cità)
"Dante, une langue et ses traductions" avec Riccardo Bruscagli


Apéritif littéraire // Sabbatu u 9 d’ottobre - 18h (Piazza Vattalapesca – Bastia)
Apéritif littéraire avec Jean-Paul Marcheschi
En partenariat avec Musanostra


Cunferenza // Marti u 12 d’ottobre - 18h (Amphithéâtre de l’IRA de Bastia)
"Dante, notre contemporain" par Carlo Ossola, professeur au Collège de France
En partenariat avec la Société Dante Alighieri


Cunferenza // Marti u 9 di nuvembre - 18h (Auditorium du Musée de Bastia)
"La lumière, terme et principe de la poésie chez Dante" par Antoine Graziani, poète et écrivain
En partenariat avec la Société Dante Alighieri


Visita patrimuniale // Dumenica u 10 di settembre - 17h30 (Bastia)
Piazza d’À - Place Vincetti
Visite hors-piste dans Bastia à la découverte du plus grand poète italien Dante Alighieri. Una vìsita pè celebrà Dante per u 700esimu anniversariu di a so morte, da cunnosce megliu a so vita è a sò opera. Serà dinù un iniziamentu à a puesia lìrica curtese, viaghjendu in a cità capilocu di u Trecento fiurentinu.

Cullocchiu interdisciplinariu

Da u 28 di settembre à u 2 d’ottobre (Bastia - Corti - Aiacciu)
"Dante, la poésie et la musique en Corse"
Organisé pour la célébration des 700 ans de la mort de Dante sous la direction de Françoise Graziani (Université de Corse, Chaire Esprit Méditerranéen) en partenariat avec l’Université de Pise, la Société Dantesque de France, la Société Dante Alighieri et la Ville de Bastia sous le patronage de l’Accademia della Crusca, de l’Associazione degli Italianisti, et de la Collectivité de Corse.

Depuis 700 ans Dante ne cesse d’être notre contemporain : florentin, toscan, méditerranéen, européen, il se proclamait citoyen du monde et chantait en plusieurs langues. Tourné vers le futur mais conscient de transmettre à ses contemporains, qui ne l’entendaient déjà plus, les leçons de la “morte poésie”, il croyait que les pouvoirs de la parole sont indissociables de la musique. Poète, philosophe et engagé dans l’action politique, Dante a voulu transformer son expérience de l’exil en harmonie universelle. Sa traversée du monde des morts nous rapproche du passé et transforme la mémoire en conscience. L’espace qu’il parcourt est encore le nôtre, à la fois réel et symbolique il inscrit l’humain dans une vaste cosmographie qui relie le soleil au centre de la terre. Sa poésie est dépositaire de savoirs anciens devenus inaudibles, mais dont on peut encore percevoir des échos dans les polyphonies corses.

Guidé par la voix de Dante comme Dante par la lecture de Virgile, chacun peut, ici et maintenant, “faire l’expérience de la mort”(Inf.28,48)afin d’éprouver la vitalité qui accompagne la “résurgence” de la Muse Calliope (Purg. 1, 7). La musique et la poésie nous rappellent qu’il faut oser reconnecter le présent, le passé et le futur, comme aussi les arts et les sciences, les traditions savantes et populaires, pour réapprendre à vivre en réalisant les promesses de l’umana semenza, comme en témoigne du fond de l’Enfer la rencontre d’Ulysse et de Dante (Inf. 26,118-120).
Pour marquer la célébration des 700 ans de la mort de Dante, l’Université de Corse invite des chercheurs de diverses disciplines (littérature, musicologie, anthropologie, philosophie, histoire, arts du spectacle) à interroger de divers points de vue l’impact de l’œuvre dantesque sur les poètes et les musiciens, et en proposer de nouvelles lectures.
Chaque journée sera ponctuée de concerts et de lectures de la Comédie en plusieurs langues.

Comité d’honneur :
  • Carlo Ossola, de l’Accademia Nazionale dei Lincei, Président du Comité italien Dante 700 anni, Professeur au Collège de France
  • Barbara Cassin, de l’Académie Française, Directrice de recherches honoraire en philosophie, CNRS
  • Annalisa Nesi, Segretaria dell’Accademia della Crusca, Professeure émérite de linguistique italienne, Université de Sienne
  • Bruno Pinchard, Président de la Société Dantesque de France, Professeur émérite en philosophie, Université de Lyon
  • Gino Ruozzi, Président de l’Associazione degli italianisti, Professeur de littérature italienne, Université de Bologne
  • Maurizio Agamennone, Professeur d’ethnomusicologie, Université de Florence
  • Lina Bolzoni, de l’Accademia Nazionale dei Lincei, Professeure émérite de littérature italienne, École Normale Supérieure de Pise
  • Patrick Boucheron, Professeur au Collège de France (Chaire Histoire des pouvoirs en Europe occidentale xiiie-xvie s.)
  • Alberto Casadei, Professeur de littérature italienne à l’Université de Pise, coordinateur du Groupe Dante de l’Associazione degli italianisti
  • Marie-Jean Vinciguerra, Inspecteur général de l’Éducation Nationale honoraire (Académie de Corse)
 

"Ma qui la morta poesì resurga" - Teatru di Bastia

BASTIA - TEATRU DI BASTIA

Marti u 28 di settembre

9h : Apertura

Gilles Simeoni, Président du Conseil exécutif de Corse, Pierre Savelli, Maire de Bastia, Annalisa Nesi, Bruno Pinchard, et en visioconférence Alberto Casadei et Carlo Ossola.

10h-12h : "Parcours et liens" (Modérateur : Françoise Graziani)
  • "Entrelacs du “legame musaico” dans le Convivio" par Bruno Pinchard, Président de la Société Dantesque de France 
  • "Tempo e spazio nell’Inferno di Dante. Per una ricostruzione dei simboli nascosti”. Per una ricostruzione dei simboli nascosti" par Gioachino Chiarini, Professeur de littérature latine, Università di Siena
  • “Giudice Nin, Marzucco, Bonagiunta : entre Pise et Lucques, la Sardaigne et Caprai” par Fabrizio Franceschini, Professeur de linguistique italienne, Università di Pisa
 
15h-18h : "Résurgences" (Modérateur : Bruno Pinchard)
  • "In media vita in morte sumus” : le thème du milieu de la vie en musique" par Brenno Boccadoro, Professeur émérite de musicologie, Université de Genève
  • "Chieti Pescara - Dante improvvisato, letto e recitato nell’Ottocento : la scena dell’esilio" par Andrea Simone, Assegnista di ricerca, Università degli Studi “Gabriele d’Annunzio”
  • "Dante et la construction de l’identité italienne" par Giuseppe Giliberti, Professeur d’histoire du droit, Università d’Urbino
  • "Valéry lecteur de Dante" par Antonietta Sanna, Professeure de littérature française, Università di Pisa 
 
20h30 : "Le LA du monde" de Ghislaine Avan, élégie audiovisuelle

Mercuri u 29 di settembre

10h-12h : "Le chant du peuple" (Modérateur : Annalisa Nesi)
  • "Dante « popolare »" par Francis Biggi, Professeur émérite de la Haute École de Musique de Genève
  • "La necessità del canto : dalla Divina Commedia al “versu” corso" par Giovanni Ragni, Doctorant en littérature et ethnomusicologie, Universités de Corse et de Florence 
  • "Chanter Dante in paghjella" par François Berlinghi, Docteur en musicologie, enseignant à l’Université de Corse et au Conservatoire Henri Tomasi de Bastia
 
15h-18h : "Dante en Corse" (Modérateur : Fabrizio Franceschini)
  • "La Corse au temps de Dante" par Vannina Marchi Van Cauwelaert, MCF en histoire médiévale, Université de Corse
  • "Dante nei Canti Corsi di Niccolò Tommaseo" par Annalisa Nesi, Accademica della Crusca, Università degli Studi di Siena
  • "Nel mezzo del cammin di nostra lingua : le corse à la croisée des chemins" par Stella Medori, Maître de conférences HDR en linguistique romane, Université de Corse
 
20h30 : "Dante in Musica", cuncertu

"E qui Callïope alquanto surga" - Corti è Aiacciu

Ghjovi u 30 di settembre (Spaziu universitariu Natale Luciani - Corti)

14h30 : "Accueil"
  • "Considerate la vostra semenza" : le désir naturel de savoir chez Dante" par Didier Ottaviani, Maître de conférences HDR en philosophie, École Normale Supérieure de Lyon
  • "Il poeta contadino" par Giovanni Kezich, Direttore della Unità di Missione della rete etnografica del trentino
 
15h-16h: "Les savoirs du poète"
Françoise Graziani, Professeure émérite de littérature comparée, (Université de Corse)
Dante et Calliope :  la voix du poète

16h-17h : "Pourquoi Dante en Corse ?"
Table ronde animée par Françoise Graziani avec Fabrizio Franceschini, Jacques Fusina, Giovanni Ragni et Pierre Santucci

18h : "Dante in Musica"
  • L’umana semenza, Musiques anciennes interprétées par le Convivio Ensemble. Un concert présenté par François Berlinghi et Francis Biggi
  • "Dante in paghjella" interprété par l’ensemble A Ricuccata
 
Vennari u 1u d’ottobre - 18h (Sinemà l’Alba - Corti)
"Le LA du monde" de Ghislaine Avan, élégie audiovisuelle

Sabbatu u 2 d’ottobre - 18h (Mediateca di E Canne - Aiacciu)
"Le LA du monde" de Ghislaine Avan, élégie audiovisuelle